Diese Seite verwendet Cookies. In unserer Datenschutzerklärung können Sie hierzu weitere Informationen erhalten. Indem Sie auf der Seite weitersurfen, stimmen Sie - jederzeit für die Zukunft widerruflich - dieser Datenverarbeitung durch den Seitenbetreiber und Dritte zu.
Ok Datenschutz
Revenir en haut
Sie nutzen einen veralteten Browser, dadurch kommt es zu Fehldarstellungen auf unserer Seite. Um dieses zu beheben aktualisieren sie bitte Ihren Browser.
Menü Collection d'étalons frais

Paul Schockemöhle

Instagram Facebook YouTube
Brandzeichen

Cornet's Darco

*2017, 169cm
Cornet Obolensky Clinton Corrado I
Urte I
Rabanna van Costersveld Heartbreaker
Holivea v. Costersveld
Dark Chocolate Maxx Darco Lugano v. La Roche
Ocoucha
Cel' est Z Chin Chin
Thiara d'Ive

Approuvé pour:

€ 800 (plus 7% de TVA)

WFFS négatif

Stationé à Muehlen

Conditions de monte:

Hanovre, Mecklenburg, OS-International, Rheinland, süddt. Verbände, Westfalen

Trois étalons Olympiques dans son pedigree

Déjà lors de son agrément à Vechta, la performance sans faille de Cornet's Darco a ébloui la commission d’agrément ainsi que le public. Il a sauté les obstacles avec une sérénité remarquable et a maîtrisé chaque hauteur de façon optimale. Un athlète moderne, qui a tous les prérequis imaginables pour les parcours rapides et techniquement exigeants d'aujourd'hui.

Son père Cornet Obolensky, cinquième du classement mondial WBFSH des meilleurs étalons de CSO en 2019, a produit d’innombrables stars de saut d'obstacles, y compris le Champion d’Europe en titre Clooney/Martin Fuchs/SUI, le Vice-Champion d’Europe par équipe Comme il faut/Marcus Ehning et le vainqueur de la finale de la Coupe des Nations Balou du Reventon/Darragh Kenny/IRL. À l’âge de huit ans, Cornet Obolensky avait déjà remporté des Grand Prix et Coupes des Nations sous la selle de Marco Kutscher, y compris dans la finale de la Super League. En 2008, après avoir décroché la médaille de bronze aux Championnats d’Allemagne et remporté les Grand Prix de Balve et de Cervia/ITA et la Coupe des Nations de Rotterdam/NED, il a intégré l’équipe Olympique allemande. Cornet Obolensky faisait également partie de l’équipe allemande médaillée d’or aux Championnats d’Europe de Madrid/ESP en 2011.

Son grand-père maternel Darco s’est classé dans des épreuves de Grand Prix, de Coupes de Nations et de Coupes du Monde avec Ludo Philippaerts/BEL et a pris la septième place des Jeux Olympiques de Barcelone/ESP. Grâce à ses descendants, tels que Sapphire/McLain Ward/USA, Valentina van’t Heike/Jos Lansink/BEL, Winningmood/Luciana Diniz/POR et Parco/Ludo Philippaerts, il était en tête du classement mondial WBFSH des meilleurs étalons de CSO pendant des années. Il a été nommé « Ambassadeur » par sa région d’élevage BWP.

Chin Chin, qui apparaît en troisième génération, a remporté cinq étapes de Coupe du monde rien qu’en 1988 et a terminé sixième en individuel aux Jeux Olympiques de Séoul/COR. Il a aussi participé aux Jeux Olympiques de 1992 à Barcelone et aux premiers Jeux Équestres Mondiaux en 1990 à Stockholm/SWE sous la selle de Jaime Azcarraga/MEX. En 1989 et 1990, il s’est classé dans les finales de la Coupe du Monde de Dortmund/GER et Tampa/USA. 

Les étalons agréés Lacan/Patrick Stühlmeyer, Sheraton, Checkpoint Charlie, Edward/Charlott-Maria Schürmann, Aloubé Z, Carismo et Congerino ainsi que Tina Lunds Qrispy D’ive, Tijl vh Pallieterland/Steve Guerdat/SUI, Chablou/Luka Zaloznik/MKD, Retro/William Whitaker/GBR, Chemonix/Jeremy Sweetnam/IRL, Gina, Gislane, Golda, Gomery, Luxus, Roncalli et Sampras descendent aussi de cette lignée.

Cornet´s Darco : Cornet Obolensky – Darco – Chin Chin – Quidam de Revel

 

Newsletter

Inscrivez ou désinscrivez vous
à notre newsletter.

Paul Schockemöhle