Diese Seite verwendet Cookies. In unserer Datenschutzerklärung können Sie hierzu weitere Informationen erhalten. Indem Sie auf der Seite weitersurfen, stimmen Sie - jederzeit für die Zukunft widerruflich - dieser Datenverarbeitung durch den Seitenbetreiber und Dritte zu.
Ok Datenschutz
Revenir en haut
Sie nutzen einen veralteten Browser, dadurch kommt es zu Fehldarstellungen auf unserer Seite. Um dieses zu beheben aktualisieren sie bitte Ihren Browser.
Menü Collection d'étalons frais

Paul Schockemöhle

Instagram Facebook YouTube
Brandzeichen

Global Player

*2016, 170cm
Grand Galaxy Win Apache UB 40
Tolanda
Winnter T Jazz
Magnaat
Chatel's Schurana Don Schufro Donnerhall
Fiesta
Chatel's Raqwina Rawange Quintus
Chatel's Dowina

Approuvé pour:

DWB, Hanovre, Mecklembourg, Oldenbourg, Rhénanie, Stud-books d'Allemagne du Sud, Westphalie

Conditions de monte:

€ 1.300 (plus 7% de TVA)

WFFS positif

Stationé à Hagen a.T.W. (GER)

Combinaison réussie entre les meilleures lignées de dressage d’Europe

Champion des étalons de l'agrément Oldenbourg en 2018, étalon primé de l'agrément danois en 2019 et maintenant deuxième champion de réserve de son test de performance au Danemark avec un résultat de rêve de 904,5 points. L’étalon très charismatique Global Player a une fois de plus impressionné les experts par sa facilité sous la selle et sa soumission, son pas remarquable avec énormément d’amplitude et un rythme parfait, son trot énergique avec beaucoup d’impulsion provenant de l’arrière-main et son merveilleux galop montant avec une liberté d'épaule exemplaire.

Grâce à son père Kastel’s Grand Galaxy Win T et à sa mère, la fille de Don Schufro, Chatel’s Schurana, ainsi qu’au demi-sang Rawage Quintus (par Age xx) en troisième génération et au Trakehner Donauwind en quatrième génération, son pedigree combine les lignes les plus nobles de toutes.

Son père, Kastel’s Grand Galaxy Win T, lui-même fils d’Apache/Emmelie Scholtens/NED, classé huitième en Coupe du Monde, et d’une mère par Jazz, était Champion des étalons danois en 2014, Vice-Champion du Danemark en 2015 et finaliste classé aux Championnats du Monde des 5 ans en 2016. Il est dressé jusqu'au haut niveau. Plusieurs de ses fils ont été agréés, dont les étalons primés Hesselhøj Gnags et Giovanni Bell. Ses produits se classent, conformément à leur âge, en épreuves jeunes chevaux.

Sa mère Chatel’s Schurana a reçu lors de son test de performance la médaille d’argent et a participé en 2007 aux Championnats du Monde Jeunes Chevaux pour le Danemark. Ensuite, elle a été mise à la reproduction.

Son grand-père maternel, Don Schufro, était Champion du Danemark et médaillé de bronze par équipe aux Jeux Olympiques de Hong Kong/HKG en 2008 sous la selle d’Andreas Helgstrand/DEN et a produit de nombreux chevaux performants, notamment la médaillée d’or olympique, victorieuse de la Coupe du Monde et Championne d’Europe Weihegold OLD/Isabell Werth. De 2012 à 2017, il figurait dans le top 10 du classement WBFSH des meilleurs étalons de dressage au monde. Il a également dominé l’indice d’élevage de la fédération allemande pendant des années.

Le demi-sang danois Rawage Quintus (par Age xx) apparaît en troisième génération du pedigree. Le Trakehner Donauwind, qui figure ensuite, est considéré par les experts comme l'un des meilleurs reproducteurs de la période d'après-guerre. Il a d’abord fait la monte au Danemark puis aux États-Unis. Il a notamment produit Abdullah, Champion Olympique et vainqueur de la Coupe du Monde de CSO, et le cheval de Grand-Prix dressage, Fabian.

Il descend de la lignée de juments hanovrienne de Williswinda, dont sont également issus les chevaux de dressage au succès international Happiness/Isabella Tovek/SWE, Don Corleone/Kathleen Muhr, Radcliffe/Agnete Berger/DEN, Macao/Elizabeth Bortuzzo/USA, Alion/Juan Manuel Vidal/ESP et Angelo/Markus Jungwirth ainsi que plusieurs étalons agréés.

Global Player : nous attendons avec impatience sa première génération de poulains

Copropriétaire: Helgstrand Dressage ApS, HH Horses, DK

 

Newsletter

Inscrivez ou désinscrivez vous
à notre newsletter.

Paul Schockemöhle