Diese Seite verwendet Cookies. In unserer Datenschutzerklärung können Sie hierzu weitere Informationen erhalten. Indem Sie auf der Seite weitersurfen, stimmen Sie - jederzeit für die Zukunft widerruflich - dieser Datenverarbeitung durch den Seitenbetreiber und Dritte zu.
Ok Datenschutz
Revenir en haut
Sie nutzen einen veralteten Browser, dadurch kommt es zu Fehldarstellungen auf unserer Seite. Um dieses zu beheben aktualisieren sie bitte Ihren Browser.
Menü Semence congelée

Paul Schockemöhle

Instagram Facebook YouTube
Brandzeichen

Diatendro

*2011, 172cm
Diarado Diamant de Semilly Le Tot de Semilly
Venise des Cresles
Roxette I Corrado I
Kimberly III
Cobina Contendro I Contender
Bravo
Galena Grannus
Aska

Approuvé pour:

Hanovre, Oldenbourg, OS-International, Mecklembourg, Rhénanie, stud-books d'Allemagne du Sud, Westphalie

Conditions de monte:

€ 1.000 (plus 7% de TVA)

Une technique de saut parfaite sous tous les angles 

En 2013, Diatendro était étalon primé de l'agrément du Hanovre, montrant qu'il a l'envergure classique pour être un chef de race capital. Cet étalon à la forte encolure et avec de l'os combine des capacités colossales à l'obstacle avec une forte poussée des postérieurs, une excellente technique et bascule avec des mouvements légers et souples. Sa galopade montante et très ample mérite aussi une mention spéciale. En 2014, Diatendro a passé son test des 70 jours à Schlieckau avec une très forte concurrence, où il comptait, comme on pouvait s'y attendre parmi les meilleurs à l'obstacle. Il a étayé son potentiel avec des victoires et classements en épreuves de CSO jusqu’au niveau M. Ses produits sont typés comme lui, très élégants, musclés et extrêmement élastiques. Après son test de performance, sa première génération de poulains et ses succès sportifs, Diatendro a été nominé pour l’attribution de la prime principale du Oldenbourg en 2015. 

Son père, Diarado, connait désormais beaucoup de réussite en épreuves S trois étoiles. Il est l'un des reproducteurs d'obstacle les plus prisés de l'élevage actuel et compte depuis des années parmi le groupe de tête des statistiques de l’indice d'élevage de CSO. Son père, Diarado, a été, en 2007, couronné champion des étalons du Holstein et était vainqueur de son test de performance avec des notes de rêve. En 2010, Diarado a décroché la médaille de bronze aux championnats nationaux des chevaux d'obstacles de cinq ans, après de nombreuses victoires en épreuves de CSO. Sa mère, Cobina, a accompli un test de performance pour jument exceptionnel avec la note de 9,25 à l'obstacle et est une fille de Contendro I, étalon Holstein primé et champion de son test de performance. 65 de ses fils ont été agréés, comme par exemple Captain Fire, champion national des cinq ans d'obstacle en 2006, Charming Boy, champion de l'agrément OS en 2004 et réserve champion de son test de performance, Carlucci et Codex-One, les top-prices des ventes aux enchères de Verden, ce-dernier connaissant de nombreux succès internationaux avec Christian Ahlmann. Sa grand-mère, Galena, a produit avec Stakatto l'étalon agréé Sicerto, qui a connu du succès dans le sport jusqu'au niveau S sous la selle de Rolf Moormann. La propre sœur de Sicerto, Scala, est, de son côté, la mère de la jument internationale de CSO Acorte (par Acorado I), qui a remporté 160 000 euros de gains dans les épreuves de CSO internationaux. Des liens de parenté étroits existent aussi entre Diathago et Pilothago (tous les deux faisant la monte au haras national de Warendorf). L'étalon noir, Grannus, en troisième génération, a lui-même connu du succès dans les épreuves de saut d'obstacles de niveau S et a produit de nombreux chevaux au succès international. De nombreux pays ont sélectionné les descendants de ce super géniteur dans leurs équipes nationales. Avec Akzent II et Goldstern, on retrouve des ancêtres de haute estime en quatrième et cinquième génération de cette lignée maternelle hanovrienne, provenant de la famille 484/Flügelschuld (par Flügelmann I-Schwabenkönig I etc.), ayant également produit les étalons des haras nationaux Dragoner, Junker et Laupin.

Diatendro : sur la bonne voie pour le sport et l'élevage !

Paul Schockemöhle